Amazon lutte contre les faux commentaires

logo-amazon

Le site de e-commerce Amazon a imposé une limite sur le nombre de commentaires que les acheteurs peuvent laisser sur le site.

Dans le but de mettre un terme à la fausse rétroactivité des commentaires, les gens peuvent maintenant écrire seulement cinq commentaires hebdomadaires concernant des articles qu’ils n’ont pas achetés sur la plateforme de vente en ligne.

Le changement s’applique à la plupart des produits (sauf les livres) et fait partie des efforts visant à freiner ceux qui monétisent des commentaires positifs.

Ce changement constitue l’étape ultime d’Amazon qui fait tout pour gagner la confiance de ses utilisateurs.

Plus tôt cette année, Amazon a commencé à poursuivre les vendeurs pour l’achat de faux commentaires et a imposé des restrictions plus sévères aux entreprises qui proposaient des produits gratuits en échange de notes clients.
Les utilisateurs peuvent toujours noter autant d’articles qu’ils le souhaitent tant que ces derniers ont été achetés via le site Web.

En octobre, Amazon avait annoncé la fin des  » commentaires insensés  ».

Si la monétisation des commentaires n’avait jamais été autorisée, un cas dérogeait à la règle : les clients rédacteurs pouvaient jusqu’au mois dernier poster un commentaire en échange d’un «produit gratuit ou à prix réduit tant que l’achat effectif du produit noté a bien été avéré», selon le site Web . Mais maintenant, cela a changé.

La boutique en ligne a publié ses nouvelles règles dans sa section Service Clients.

« Vous pouvez soumettre cinq commentaire d’achat non vérifiés par Amazon chaque semaine, à partir du dimanche », indique-t-il.

Amazon se réserve également le droit de restreindre les notations de certains produits aux utilisateurs qui l’ont acheté via le site si des «numéros exceptionnellement élevés» de commentaires sont soumis dans un court laps de temps.

«Le système d’examen d’Amazon est très impressionnant en termes de volume de commentaires, il est bien supérieur à ceux des concurrents», a déclaré M. O’Brien.

« Les nouvelles règles vont rendre très difficile pour les gens qui essaient de faire de l’argent en vendant de fausses critiques.
Source de l’article (anglais) sur le site bbc.com

Manuel Hattinguais

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s