Le lecteur audio intelligent Prizm

De projet Kickstarter à lecteur intelligent

Actuellement en projet sur Kickstarter, Prizm est un lecteur audio intelligent qui se présente sous la forme d’une pyramide. Découvrons avec Manuel Hattinguais ce dont il s’agit exactement.
Prizm a été lancé en 2014 sur la plateforme de financement collaboratif Kickstarter. Un véritable succès, puisque le projet récolte plus de 160 000 dollars pour un objectif de « seulement » 70 000 dollars.

Mais au fait, c’est quoi le concept de Prizm ?

Moi, Manuel Hattinguais, vous ai parlé de « lecteur audio intelligent ». Que signifie cette appellation exactement ? Un dispositif qui lit de la musique en se basant sur les goûts de son usager. Des goûts que l’appareil est capable de « deviner » à l’aide d’une puissante intelligence artificielle. Cette IA sera alors capable de mettre au point une playlist en adéquation avec vos goûts musicaux, d’après un catalogue recensant plusieurs millions de titres et selon différents paramètres : l’heure de la journée, le jour de la semaine, le volume sonore, le nombre d’usagers…bref, l’idée de Prizm, c’est de rendre le streaming musical plus intelligent.

Design et fonctionnement

Manuel Hattinguais vous propose ci-dessous quelques photos (issues du site presse-citron) afin de découvrir concrètement à quoi ressemble cette étrange pyramide musicale. On remarque donc un discret bouton play/pause en bas d’une bande noire nous permettant de régler le volume. Une façon de faire assez intuitive puisqu’il suffit de faire glisser son doigt en haut pour augmenter le volume et vers le bas pour à l’inverse le diminuer.

Mais ce qui nous saute aux yeux dès le premier regard sur Prizm, ce sont les deux icônes tactiles cœur et croix. Le premier nous permet d’indiquer à l’appareil que nous aimons le morceau, le second lui indique que nous ne l’aimons pas. De plus, un long appui sur l’icône du cœur demande à Prizm de nous faire connaître d’autres morceaux du même artiste. A l’inverse, un long appui sur la croix indiquera à Prizm de ne jamais rejouer le morceau.

Au niveau de la connectique, on peut se connecter en Bluetooth ou par prise Jack (3,5 mm). L’alimentation se fait en micro-USB via une prise située à l’arrière de l’appareil. Une sortie optique est également disponible au même endroit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En bref, un design moderne et minimaliste qui joue la carte de la sobriété avec du noir et blanc classique. Petit détail important : les deux grandes icônes s’éclairent lorsque Prizm fonctionne.

Application mobile

Une fois Prizm connecté à ses enceintes, direction l’App ou le Play Store pour télécharger l’app

lication Prizm. Vous pourrez via celle-ci vous créer un profil, une étape indispensable pour aider Prizm à déterminer vos goûts musicaux. Une fois le profil créé, vous devez indiquer à l’appli trois morceaux que vous aimez particulièrement, ce qui permet à l’IA de se positionner et commencer avec une sélection de musiques jugées similaires. Sur l’écran de votre smartphone vous retrouverez les fameuses icônes permettant de dire si le morceau vous plaît ou si vous souhaitez passer à autre chose. Chose importante également : l’application est nécessaire pour voir indiqués le titre et le nom de l’artiste, Prizm ne disposant pas d’écran intégré.

Prizm et la musique à la demande

Si Prizm propose un catalogue bien fourni de morceaux, il n’est cependant pas le concurrent direct de Deezer, Spotify ou consorts du streaming musical. En effet, Prizm n’est pas un service de musique à la demande mais se base uniquement sur des algorithmes prédictifs pour planifier les prochains morceaux à jouer en fonction de vos « likes » (cœur) et « dislikes » (croix). Le système d’abonnement n’est d’ailleurs pas le même que sur les plateformes de streaming musical : chez Prism, l’abonnement est annuel et s’élève à 39, 90 €, soit 3,32 € mensuels. Un abonnement plus abordable qui s’explique par justement l’absence d’un service de musique à la demande.

En bref, Prizm représente une approche différente de la musique en ligne et non un substitut des services de musique en ligne.

Enfin, Prizm est disponible au prix de 149 €

Manuel Hattinguais

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s